Blog cg975.fr
Image default
Non classé

Ce logiciel de restauration pour restaurant et école hôtelière

Tout jeune commerçant a forcément dû se retrouver dans ma situation. Passer des nuits et des journées à se demander comment avoir une bonne gestion pour son restaurant. Je me suis alors tourné vers un blog de conseil qui m’a recommandé l’utilisation d’un logiciel de restauration.

Première découverte

Ce logiciel s’appelait Restaurant & Me. Je dis bien “s’appelait” car celui-ci n’existe plus aujourd’hui. Vous comprendrez pourquoi dans les prochaines lignes. 

Le blog présentait ce logiciel comme la solution miracle à tous nos problèmes de gestion. Il pouvait éditer les factures, nous permettre de suivre l’évolution de nos commandes afin de savoir lesquelles étaient en cours de livraison, lesquelles étaient arrivées etc. Ce logiciel de restauration était utilisé par de nombreuses personnes travaillant dans de grands établissements et écoles hôtelières. Ils avaient d’ailleurs créé un espace uniquement pour le logiciel école hôtelière. Restaurant & Me devait aussi nous permettre de suivre l’état de nos stocks. Enfin, vous l’aurez compris ça semblait être le logiciel de rêve. 

Sans plus attendre, j’ai pris un abonnement mensuel pour profiter de ce logiciel miracle. Pour moi, la vie au restaurant allait réellement ressembler à une vie de rêve. Fini les cahiers et classeurs à vérifier toutes les heures, le logiciel allait devenir mon guide, mon meilleur allié.  

Premières déceptions

J’ai donc pris contact avec la société qui m’a envoyé un de leur commercial pour me faire part de leur offre. Ce qu’il promettait semblait parfait pour mon restaurant. J’ai signé un contrat, sans l’avoir vraiment lui je l’avoue, car le commercial me semblait digne de confiance.

Après avoir pris l’abonnement et installé le logiciel sur mon ordinateur, j’ai été surpris de voir qu’en plus de l’abonnement mensuel, pour avoir accès à certaines fonctions du logiciel je devais acheter des modules supplémentaires. “C’est pour ça que ton abonnement mensuel était très attractif” me dit ma femme un jour. “Ouais mais tout de même il aurait pu le préciser quelque part sur le site”.  

Ainsi à chaque fois que j’avais besoin d’une nouvelle fonction il fallait que j’ajoute un module à payer mensuellement. À la fin du mois la facture me revenait assez cher. Mais le prix n’était pas mon plus grand choc. Je fus surpris de voir que les fonctions promises n’étaient pas au rendez-vous. Je ne pouvais entrer qu’un nombre limité de stocks, de plus le logiciel buggé constamment. Une vraie plaie. 

Vous vous doutez bien qu’au bout d’un moment je ne voulais pas continuer à payer pour un tel logiciel. J’ai donc pris mon téléphone et décidé d’appeler le commercial avec qui j’avais signé mon contrat. Surprise ! Le numéro n’était plus attribué. 

J’ai donc appelé la société pour leur indiquer que je souhaitais mettre fin au contrat. Quelle fut ma surprise lorsque l’on m’a indiqué que j’avais signé un contrat mensuel d’une durée de 2 ans, et que je devais respecter ce contrat jusqu’à la fin de ces 2 années, à moins de payer en avance pour pouvoir résilier mon contrat.

C’est à ce moment-là que j’ai compris, je me suis fait avoir (moi et d’autres collègues travaillant dans la restauration ou dans les écoles hôtelières), car je n’ai pas lu la totalité de mon contrat. Aujourd’hui, j’ai enfin un logiciel de gestion à la hauteur pour mon restaurant. Désormais, je fais attention et lis toutes les lignes des contrats que je signe.   

A lire aussi

SCPI fiscale ou SCPI de rendement, laquelle choisir ?

Laurent

Comment choisir un nom de domaine ?

Miss Tigri

Comment prendre soin de la peau naturellement ?

Tamby

Terreautage de gazon : l’essentiel à retenir sur ce procédé

Tamby

Quelles sont les villes coloniales incontournables lors d’un voyage à Cuba ?

Tamby

Quels sont les débouchés après une école de tourisme ?

Marie