Blog cg975.fr
Loisirs et Divertissements

Où et comment pratiquer la chasse en battue ?

Où et comment pratiquer la chasse en battue ?
Rate this post

Une chasse en battue ou traque est une pratique dans laquelle des lignes de chasseurs postés, souvent à intervalle régulier, encadrent l’espace. A l’intérieur de cet espace, le gibier est poussé vers les lignes de tireurs par des rabatteurs et des meutes de chiens. Dans le jargon des chasseurs, cet espace est appelé chaudron quand la chasse concerne des oiseaux, principalement le faisan et la perdrix. Les tireurs peuvent faire feu si les oiseaux volent à une hauteur suffisante.

Les principes de la chasse en battue

Dans le cas où les animaux chassés sont des grands gibiers comme le sanglier, le cerf ou le chevreuil, ils ne sont tirés qu’après avoir franchi la ligne de tir, ce qui permet aux chasseurs de tirer bien en dehors de l’espace. Les chiens les plus utilisés sont de petite taille de race teckel ou fox. Pour les gibiers d’eau, on parle de levée d’étang quand les chasseurs se positionnent autour du plan d’eau.

En France, la chasse en battue concerne principalement le grand gibier, mais le petit gibier à poil ou à plumes peut également être chassé en battue. Il s’agit d’un mode de chasse qui permet à tous de d’y participer dans des zones où le nombre de chasseur est supérieur aux prélèvements autorisés. Classé comme nuisible, le renard est généralement systématiquement chassé en battue.

La pratique de la battue en Auvergne

L’Auvergne se présente comme un immense terrain de jeu pour les adeptes de la chasse en battue. Dans la région, la pratique se fait le plus souvent par l’utilisation de chiens courants. Les chasseurs essayent d’orienter les meutes sur les traces du gibier, avec plus ou moins de difficulté. Le lancé commence quand les récries se rapprochent, et il faut se presser pour localiser et identifier le gibier et ajuster le tir.

La chasse en battue est le mode de chasse le plus pratiqué en Auvergne. La région se distingue par la présence d’une population importante de cerfs, sangliers et chevreuils. Traditionnellement, les chasseurs sont repartis en deux groupes : les postés et les traqueurs. La partie est bruyante, et les chiens sont arrêtés quand le gibier sort du périmètre.

Durant une battue en Auvergne, les chasseurs communiquent entre eux par des coups de trompe marquant le début ou la fin de la poursuite, l’approche, la mort ou la blessure d’un gibier. La traque se fait généralement dans une zone où une reconnaissance a été faite, mais peut aussi se faire sans. Des empreintes, des plumes ou des déjections fraîches indiquent la présence d’un gibier, et les chiens sont généralement lâchés sur la piste entrante.

Related posts

Ce qu’il faut savoir sur le liquide des cigarettes électroniques

Laurent

Quel style vestimentaire adopté ?

Laurent

Effectuer un stage de kitesurf pendant ses vacances

Marie