Blog cg975.fr
Image default
Non classé

Terreautage de gazon : l’essentiel à retenir sur ce procédé

Le terreautage du gazon fait partie des travaux d’entretien incontournables du jardin. Il s’agit de l’opération par laquelle on dépose une couche de terrain sur la surface de la pelouse. Elle garantit sa couleur verdoyante et sa bonne santé. En effet, le terreau enrichit la terre. Il permet aux brins d’herbe de continuer à y puiser les nutriments dont ils ont besoin pour leur développement. Dans cet article, nous allons justement nous focaliser sur le terreautage de gazon. Découvrez les points essentiels à savoir sur ce procédé.

Quel est l’intérêt de déposer du terreau sur son gazon ?

Pour rester en bonne santé et pour grandir, les herbacées ont besoin de s’alimenter. Pour combler leur besoin nutritif, on procède à leur terreautage.

Au fil des saisons, la pelouse de notre jardin se dégarnit et jaunit. Ce qui lui fait perdre sa beauté. Ce sont également des symptômes qui marquent sa carence en éléments nutritifs. Dans une telle situation, il faut au plus vite apporter la quantité de matières organiques dont elle a besoin. Le terreautage est un moyen pour ce faire. Il n’en reste pas moins la seule alternative à notre disposition.

En effet, cet apport peut se faire avec du compost. D’ailleurs, on confond fréquemment ce dernier avec le terreau. À titre indicatif, le terreau est principalement composé de matières organiques décomposées (déchets alimentaires, résidus de végétaux, etc.). Il sert à enrichir le sol, à le restructurer, à dynamiser la vie qui s’y trouve et à stimuler la croissance des végétaux.

Quant au terreau, il joue le rôle de fertilisant en plus d’enrichir le sol. Il modifie également sa structure et son pH. À cet effet, il le rend moins acide ou moins compact. En outre, le terreau se compose essentiellement d’azote, de potassium et de phosphore. À côté de ces éléments nutritifs, il comprend également des éléments organiques, à savoir de la tourbe, des morceaux d’écorce, des minéraux (perlite) et des éléments chimiques (la magnésie ou la chaux). On distingue par ailleurs différents types de terreaux. Pour savoir lequel est le mieux adapté à votre pelouse, nous vous conseillons de faire appel à un artisan jardinier expérimenté.

Quand procéder au terreautage de son gazon ?

Le terreautage de la pelouse se fait de préférence à l’issue de sa scarification. En effet, la couche de feutre qui recouvre celle-ci la prive des éléments nutritifs qui lui sont nécessaires. Après la scarification, les racines parviendront donc à s’alimenter correctement. En effet, elles pourront de nouveau absorber l’eau et l’oxygène. Néanmoins, la demande en nutriments nutritifs sera plus élevée du fait que la pelouse sera vraiment affaiblie après avoir été scarifiée.

Cette opération peut également être effectuée après avoir aéré le sol. Grâce aux petits trous dans le sol, le terreau pourra être déposé le plus près possible des racines. Par ailleurs, il s’agit d’un bon moyen de modifier la structure du sol selon les besoins de vos plantes.

On peut donc dire que la scarification et le terreautage de gazon s’opèrent à la même période. Ces opérations sont en général réalisées au printemps et à la mi-octobre. Pour leur réalisation, nous vous conseillons de faire appel à un jardinier. Cet artisan vous aidera d’ailleurs à choisir un terreau adapté au type de votre sol.

Comment procéder au terreautage de sa pelouse ?

Comme susmentionné, il est nécessaire de scarifier la pelouse ou d’aérer le sol avant son terreautage. C’est un moyen de mieux faire pénétrer le terreau dans le sol. Il faudra aussi retirer les mauvaises herbes au préalable. Ces indésirables ne feront en effet que gaspiller les nutriments destinés au gazon.

Après ces opérations, on passe à l’étalage du terreau. Si vous décidez d’effectuer cette tâche vous-mêmes, nous vous conseillons de suivre les recommandations inscrites sur l’emballage du produit. Utilisez la quantité de terreau indiquée. En principe, il faudra 5 à 10 litres de terreau pour une m² de pelouse.

Quant à l’étalage du produit, servez-vous d’un râteau ou d’un épandeur dédié à cet effet. La couche de terreau doit être régulière. Elle doit faire environ 1 cm d’épaisseur.

Pour terminer, arrosez votre pelouse de manière à faire pénétrer le terreau dans le sol. Néanmoins, veillez à ne pas noyer le terrain d’eau.

A lire aussi

Créer sa société à l’étranger, l’importance du choix de la destination

rabin

Ce qu’il faut savoir pour guérir les plaies de taille

Tamby

Pourquoi élaguer un arbre?

Tamby

Comment gagner de l’argent avec son blog ?

rabin

SCPI fiscale ou SCPI de rendement, laquelle choisir ?

Laurent

Les personnalités des rédacteurs de sites de résumés de séries télévisées

Laurent