Blog cg975.fr
Image default
Informatique et Internet

Tout savoir sur l’API

Si vous souhaitez créer et intégrer des logiciels d’application, vous pouvez recourir à une API pour vous faciliter la tâche. Il s’agit d’une interface de programmation d’application.

L’utilité des API

Pour permettre la communication de vos produits et services avec d’autres, il est utile d’utiliser des API. En simplifiant la création d’applications, ces dernières peuvent vous procurez un gain de temps et de revenus. En effet, les API offrent plusieurs avantages lors de la création d’outils ou la gestion d’outils existants, comme la flexibilité et la simplification des étapes.

L’importance des API

En tant que facilitateurs des tâches des développeurs lors de l’intégration, les API simplifient les relations de travail entre les collaborateurs métiers et informatiques. Il est aussi indispensable que les entités déploient régulièrement des services novateurs afin de suivre l’évolution du marché et d’être compétitives. Pour ce faire, il y a le cloud-native, un développeur d’applications favorable à l’optimisation du développement. A l’aide des API, cet outil se charge de connecter une structure d’applications du genre microservices.

Par l’intermédiaire d’un développement de cloud-native, les API permettent de faciliter la connexion d’une infrastructure. Il existe également un paramètre qui permette de répartir vos informations avec vos utilisateurs et des utilisateurs externes. Par ailleurs, il y existe des API publiques qui favorisent le développement et la simplification de vos échanges avec les partenaires aussi la monétisation de vos informations, comme le cas de l’API Google Maps.

Le REST et le SOAP

Il y a ce qu’on appelle « API RESTful ». Il s’agit des API qui répondent aux exigences du modèle architectural REST. Des exigences basées sur six points fondamentaux :

• Interface uniforme : une exigence indispensable à la création d’un modèle RESTful.
• Mémoire cache : pour zapper certaines communications entre l’utilisateur et le serveur.
• Architecture client-serveur : pour le traitement des requêtes via HTTP, il y a l’architecture orientée événement métier ou l’architecture GraphQL ou encore Elasticsearch.
• Code facultatif : pour l’extension des fonctionnalités de l’utilisateur à travers un transfert de code exécutable.
• Serveur sans état : pas de stock des contenus client sur le serveur, à l’inverse des données sur la session.
• Système à couches : pour partager les caches ou équilibrer les charges.

Quant au SOAP, c’est un protocole pour la standardisation des échanges de données entre différentes API. Le streaming de message se base sur le format XML selon les interfaces créées à partir de l’architecture SOA, qui est utile à la facilitation des échanges d’informations entre les applications à exécution et écritures différentes.

A lire aussi

Conception de sites web pour les PME lausannoises

Miss Tigri

Le vote électronique : les avantages de cette solution

Franck

Réseau MLM ou marketing de réseau : des conseils pour le réussir

Ines

Comment concilier référencement naturel et protection de l’environnement ?

Oscar

Comment faire de belles photos instagram?

yohan

Conseils et astuces pour choisir son agence de marketing digital

Tamby