Blog cg975.fr
Image default
Gastronomie

Tout savoir sur le vin biologique

De nos jours, l’écologie prend de plus en plus de place. Aussi, de plus en plus de personnes se sentent concernées par l’environnement. Les industriels surtout, en réduisant leurs empreintes écologiques ainsi que les agriculteurs en changeant leur manière de produire. Ce phénomène de préservation de l’environnement se voit aussi dans la production de vin. C’est pour cela qu’on trouve de plus en plus de vins avec des étiquettes marquées « vin biologique ». Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette appellation ? Est-ce que cela change quelque chose sur la qualité du vin ?

Qu’est-ce que le vin bio ?

Par définition, un vin biologique est un vin qui est produit en suivant un cahier des charges strict. Ce cahier des charges définit des normes à partir de la viticulture à la vinification. En effet, le vin bio ne se résume pas à une vigne bio. Le processus de vinification est aussi très réglementé. Avant, il suffisait d’avoir une agriculture biologique pour produire du vin bio. De nos jours, il faut que tous les composants du vin tel que le sucre ou l’alcool doivent être certifiés bio.

Avec l’engouement de l’écologie, les viticulteurs surfent aussi sur cette tendance pour proposer du vin bio comme le vin de cévennes bio. Mais il faut noter que cette appellation n’est pas seulement une tendance à suivre, c’est aussi un gage de qualité. Effectivement, le vin bio est un vin qui utilise des raisins sur lesquels les viticulteurs n’utilisent pas de pesticides ni d’engrais chimique. Le vin produit sera alors plus fin et plus prononcé en termes d’arômes. Le vin bio est donc plus frais et est plus élégant en bouche. Enfin, le vin biologique a un goût vraiment unique.

Les critères de fabrication d’un vin bio

Pour qu’un vin mérite l’appellation « vin bio », il faut qu’il respecte deux réglementations :

  • L’agriculture biologique : comme nous avons dit un peu plus haut, les raisins utilisés dans la fabrication d’un vin bio ne doivent pas contenir de pesticides. Et l’utilisation d’engrais de synthèse est aussi interdite.
  • Une vinification biologique : ce processus a des réglementations plus strictes. Il faut savoir qu’il faut ajouter des ingrédients tel que le sulfite pour la vinification. La teneur en sucre aussi est réglementée par une norme qu’il ne faut pas dépasser. Certains produits comme ceux utilisés pour la clarification, l’acidification sont autorisés.

Si un vin respecte seulement la première réglementation, il ne peut pas porter l’appellation de vin bio. Il portera sur son étiquette le logo AB qui signifie « agriculture biologique ». Il faut donc que ces deux règles soient respectées en même temps.

Le vin biologique n’est pas seulement un nom ou quelque chose que les producteurs mettent sur leurs bouteilles. Il y a quelques bonnes raisons de choisir ce type de vin. Ce n’est pas juste une histoire de tendance sur laquelle il faut surfer. Les connaisseurs de vin, qui ont le palais un peu développé sur le vin verront directement la différence entre un vin traditionnel et un vin bio.

A lire aussi

Comment gérer la matière première dans un restaurant

Claude

Secteur agroalimentaire : Les métiers à l’ombre du vin

sophie

Une cafetière de marque mais surtout de qualité

Laurent

Quels sont les bienfaits des thés verts biologiques ?

Tamby

Fêter son anniversaire de mariage à Paris

yohan

La machine à café, un équipement pratique dans les espaces professionnels

yohan