Blog cg975.fr
Image default
Gastronomie

Le café avec ou sans sucre ?

Boire un café chaque matin est le rituel obligatoire de beaucoup de personnes. Mais une fois que l’on demande si on prend ce dernier avec ou sans sucre, les opinions se divisent. En effet, il y a des puristes, qui prennent leur café noir et sans sucres et d’autres qui le prendront avec un carré de sucre, un demi-carré ou bien même un quart de carré. Ainsi les goûts divergent, et les calories aussi. En effet, plus l’on met de sucres dans son café plus celui-ci sera calorique.

Les agissements du sucre sur le café

Avoir une dent sucrée n’est pas la seule raison pour laquelle certains d’entre nous ajoutent une cuillerée de sucre à leur café.

Une nouvelle étude montre que le sucre réduit l’amertume de la boisson en modifiant sa composition chimique fondamentale.

Les scientifiques ont découvert que la caféine, le sucre et l’eau interagissent au niveau moléculaire pour bloquer le goût amer que certains buveurs de café n’aiment pas.

Personnellement, le café, c’est ma tasse de thé ! et tant qu’a en consommer, autant en boire du bon 😊

On vous recommande ce site ou vous pourrez trouver café de qualité directement importé des pays d’origine : https://www.cafesmiguel.fr/192-cafe-en-grain

Les molécules de la caféine

L’étude, dirigée par le Dr Seishi Shimizu de l’Université de York, explique que la caféine est peut-être en train de revivre, mais qu’elle est aussi responsable de l’amertume associée au thé et au café.

Des recherches antérieures ont montré que les molécules de caféine ont tendance à coller les unes aux autres lorsqu’elles sont dans l’eau et cette tendance est renforcée par le sucre.

Jusqu’à présent, les scientifiques pensaient que c’était dû au renforcement des liens entre les molécules d’eau autour du sucre.

Mais la nouvelle étude, publiée dans la revue « Food and Function », montre que la cause sous-jacente est l’affinité entre les molécules de sucre et l’eau, qui fait coller les molécules de caféine.

On pense que cela se produit pour que les molécules de caféine puissent éviter le sucre.

C’est pourquoi nous ressentons moins le goût amer quand nous buvons une tasse de café sucré, selon le Dr Shimizu.

Il a utilisé la thermodynamique statistique – une branche de la chimie physique théorique qui relie le domaine microscopique au monde quotidien – pour étudier les activités et les interactions au niveau moléculaire derrière la cuillerée de sucre du café.

Que faut-il en déduire ?

Le café reste l’une des nombreuses boissons les plus consommées après l’eau, 2 personnes sur 3 en boivent mais chaque personne a son moment et sa façon pour le consommer. Certains sont plus pour en boire une tasse à l’heure du goûter avec une pincée de cassonade tandis que d’autres le prendront une fois arrivé au travail avec des collègues afin de se stimuler les méninges et de se motiver pour entamer sa journée. Il faut faire des essais pour cerner le bon nombre de sucres qu’il nous faut si nous ne l’aimons pas trop serré. Une petite touche de douceur ne fait jamais de mal mais il ne faut pas en abuser non plus c’est ce que nous expliquait le Dr Seishi Shimizu dans ses recherches à l’université de New York. Et vous ? Vous prenez votre café avec ou sans sucre ?

A lire aussi

Les avantages de la marmite cuisson bain-marie industrielle

Tamby

Équipement en inox : comment trouver du matériel pour les métiers de bouche ?

Journal

Fromage blanc : un produit polyvalent gorgé de bienfaits

Emmanuel

À la découverte de la planche à découper poly

Ines

La machine à café, un équipement pratique dans les espaces professionnels

yohan

Une cafetière de marque mais surtout de qualité

Laurent