Blog cg975.fr
Image default
Immobilier

Pourquoi est-ce difficile d’obtenir un crédit en 2023

Si vous avez un projet immobilier ou que des proches autour de vous on essayait d’emprunter pour ce même type de projet, alors il y a de forte chance que vous soyez déjà au courant : Oui, en 2023, il est particulièrement difficile d’obtenir un crédit.

Le marché des prêts immobiliers est sujet à des changements constants. À l’heure actuelle, le taux d’usure change tous les mois et ce jusqu’au mois de juillet de cette même année. Ce qui peut avoir un impact sur les emprunteurs potentiels. En effet, au 1er avril 2023, les taux d’intérêt maximaux autorisés par les banques augmenteront de plus de 0,20 point pour dépasser la barre des 4%.

En théorie, il devrait être plus facile d’emprunter, mais malheureusement, les taux d’intérêt ne cessent de grimper en parallèle. Il en découle un effet ciseau désastreux pour les projets d’emprunt immobilier. Je vous explique tout cela en détail.

Des taux d’usure recalculés tous les mois.

Depuis une assez récente décision de réglementation, que l’on doit à la Banque de France, il a été annoncé que les taux d’usure pour les crédits immobiliers et à la consommation seront ajustés tous les mois à partir du 1er février 2023, plutôt que tous les trimestres. Cette mesure est temporaire et n’est en vigueur que pendant six mois, jusqu’au 1er juillet. Les taux d’usure sont le TAEG maximum autorisé et sont basés sur tous les frais ayant un lien direct avec l’obtention du crédit, ce qui inclut l’assurance de prêt immobilier (nous y reviendrons). Conséquence de cette révision mensuelle quelques emprunteurs qui n’étaient pas finançables ont finalement pu obtenir leur emprunt.

Cette mesure ne concerne pas les découverts en compte des personnes physiques qui agissent pour des besoins professionnels et des personnes morales qui ont une activité industrielle, artisanale, agricole, commerciale ou pro non commerciale. Ceux-ci restent assujettis à des taux d’usure dont la révision se fait de manière trimestrielle.

Le point sur les taux d’intérêt en mars et ceux prévus par la suite.

obtenir un crédit en 2023
obtenir un crédit en 2023

Malgré le relèvement des taux d’usure, le marché des prêts immobiliers reste bloqué car les banques augmentent également leurs taux d’intérêt avec pour cause le déclenchement de la guerre en Ukraine, qui a eu un impact significatif sur les conditions de refinancement pour les banques commerciales, révélant les limites du système de taux d’usure.

Le seuil de l’usure est déterminé par la moyenne des taux effectifs pratiqués par les établissements de crédit et les sociétés de financement, qui ont en moyenne augmenté de 0,18 point entre décembre à février et janvier à mars, atteignant 3,07% pour les prêts de 10 à 20 ans et 3,18% pour les prêts de plus de 20 ans. Forcément, ces niveaux de taux rendent difficiles le respect du taux d’endettement maximal de 35%, assurance comprise, pour les emprunteurs.

Pire encore, les emprunteurs doivent s’attendre à une situation encore plus difficile, selon les prévisions des experts. Les taux d’usure devraient continuer à augmenter mois après mois jusqu’au 1er juillet, atteignant jusqu’à 4,90% pour les durées de prêt les plus longues. En conséquence, les taux de crédit pourraient donc atteindre 4% sur sur 20 ans, ce qui n’a pas été vu depuis 2012.

Obtenir un prêt immobilier en 2023, est-ce possible ?

Avec la hausse des taux d’intérêt à venir, il est tout à fait légitime de se demander comment faire pour obtenir un crédit immobilier ?

En posant la question à des courtiers en assurances de prêt et des gestionnaires de patrimoine, comme Adi Solutions à Cambrai on obtient plusieurs éléments de réponse. D’abord, il convient d’avoir un apport personnel suffisant. Comptez au moins 20% du montant total de l’opération. Aussi, en prouvant que vous disposez d’une épargne de précaution conséquente, soit, environ, un an de mensualités de l’emprunt. Enfin, en choisissant une assurance de prêt déléguée.

obtenir un crédit en 2023
obtenir un crédit en 2023

Les courtiers, experts en prêts immobiliers sont formels. La délégation d’assurance est le seul moyen efficace de faire baisser le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) et de réaliser des économies. En effet, les banques proposent souvent une assurance groupe, qui est une assurance collective pour tous les emprunteurs. Cette assurance est souvent plus chère que les assurances individuelles proposées par les assureurs spécialisés. En optant pour des offres alternatives qui peuvent être trois fois moins chères que celles des établissements bancaires, vous pouvez bénéficier d’un moyen efficace pour vous situer sous le taux d’usure actuellement en place. Cette pratique est possible depuis la loi Lagarde de 2010 et a été renforcée par la loi Hamon de 2014.  Mais elle est surtout largement exploitable depuis la loi Lemoine. Elle permet aux emprunteurs de choisir une assurance moins chère et mieux adaptée à leur profil.

Avec l’aide d’un courtier en crédit immobilier, vous pouvez rapidement et facilement souscrire à une formule adaptée à vos besoins et à votre situation et ainsi vous assurez de passer sous le taux d’usure.

 

A lire aussi

Achat immobilier : comment trouver un bien immobilier rapidement ?

Marie

Le concept de la vente à réméré

Ines

3 étapes nécessaires à la construction d’une maison individuelle

Marie

Vous recherchez une agence immobilière à Toulouse ? Elle est juste ici.

Franck

Pourquoi opter pour un syndic en ligne?

yohan

Quid de l’isolation du sous-sol par le plafond

sophie