Blog cg975.fr
Loisirs et Divertissements

Ce qu’il faut savoir sur le liquide des cigarettes électroniques

Ce qu’il faut savoir sur le liquide des cigarettes électroniques
Rate this post

Fumeurs occasionnels ou intensifs, patient en cure de désintoxication contre le tabagisme ou simple addict : les cigarettes électroniques séduisent beaucoup de personnes de nos jours. Pratique, moderne, tendance et chic, ces accessoires séduisent petits et grands. Une situation qui profite notamment aux plateformes spécialisées qu’aux grandes marques qui ne cessent d’augmenter et d’innover.

Les avantages

Il faut dire que la cigarette électronique a une réputation bien méritée. Vapoter présente quelques avantages par rapport au fait de fumer une cigarette ou un cigare.

  • La fumée est moins nocive

La cigarette électronique est composée de e-liquide. Il s’agit d’un produit synthétique contenant du Glycérol végétal et du Propylène glycol ainsi que de la nicotine. La fumée produite par l’ensemble de ces produits est, selon les recherches, moins nocive que celle des cigarettes classiques. Raison pour laquelle d’ailleurs, on autorise le vapotage n’importe où et à n’importe quel moment en France.

En adoptant la cigarette électronique, non seulement on prend soin de son système respiratoire, mais on protège également son entourage contre le tabagisme passif. Des témoins affirment que contrairement au fait de passer devant des fumeurs classiques, trainer avec des vapoteurs ne les font pas tousser.

  • Arrêter de fumer sera plus simple

Avec la cigarette électronique, arrêter de fumer sera plus simple. Il suffit de réduire au fur et à mesure la teneur en nicotine contenue dans le liquide. Pour ce faire, il suffit de demander conseil aux revendeurs ou à son médecin traitant.

Plusieurs témoignages prouvent notamment cette efficacité de la e-cigarette dans l’arrêt du tabagisme. Certains ont arrêté depuis 1 an et n’ont pas rechuté. Mieux ! Adopter la cigarette high-tech ne leur a pas fait de mal du point de vue santé.

  • Un accessoire pratique et design

La cigarette électronique est un accessoire pratique et design. Avec ce dernier, on sera dans l’ère du temps. Les nouveaux modèles en la matière prennent des hersages de cigarettes classiques. Ce peut être en taille comme en forme. De quoi mettre à l’aise les vapoteurs. Ils se rangeront facilement dans une poche, une pochette ou dans les sacs.

En outre, plus besoin de se trimbaler un briquet pour fumer. Les articles en question fonctionnent à l’aide d’un bouton.

Focus sur les contre-indications

Pour autant, il y a quelques contre-indications dans l’utilisation du liquide et de la cigarette électronique.

  • La grossesse et l’allaitement

Entre autres, vapoter n’est pas indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes. Malgré que la fumée soit synthétique, la nicotine contenue dans le liquide est bel et bien réelle. Ce qui peut avoir des impacts sur la santé de l’enfant et le cerveau de la mère. Sur ce point, il n’y a aucune différence entre fumer et vapoter

  • La cigarette électronique pour les moins de 18 ans

La situation inquiète grandement les parents et les autorités. La cigarette électronique est en vente libre en France. Contrairement aux cigarettes, il n’existe aucune vérification de majorité et de papier d’identité pour s’en procurer. Pire ! Le gout aromatisé des e-liquides attire les moins de 18 ans.

Pourtant, vapoter n’est non plus indiquer pour les mineurs. Le produit contient tout de même de la nicotine. Ce qui peut conduire à une addiction à la cigarette. Sans compter que vapoter peur impacter sur l’acuité intellectuelle des jeunes.

  • Les asthmatiques peuvent-ils vapoter ?

Fumée synthétique ou non, certains experts disent que les e-cigarettes ne sont pas idéaux pour les asthmatiques. Certes, ils provoquent moins de toux et n’obstruent pas les systèmes respiratoires. Néanmoins, comme les asthmatiques ont d’ores et déjà un problème de respiration, s’y risqué ne semble pas être une bonne idée. D’ailleurs, les asthmatiques ne doivent pas non plus fumer de la cigarette classique au risque d’empirer leur cas.

  • La cigarette électronique n’est pas un coupe-faim

Et contrairement aux idées reçues, la cigarette électronique n’est pas un coupe-faim. On serait tenté de le croire, car arrêter de fumer avec cet accessoire ne produit pas d’effet secondaire comme l’envie de grignotage. Mais cela s’explique surtout par la présence, même infime, de nicotine dans le e-liquide.

Si on pense donc perdre du poids avec la cigarette électronique, on risque d’être dessus. Pour ce faire, il n’y a rien de tel que le sport et un régime alimentaire équilibré.

Comment s’en procurer ?

Il ne reste plus qu’à se procurer son e-cigarette. Pour ce faire, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de s’adresser à des sites spécialisés. Ces derniers proposent non seulement des e-cigarettes de différentes marques, mais aussi des pièces de rechange et des recharges de liquide.

  • Une plateforme certifiée

Attention toutefois à bien vérifier la certification des plateformes à qui on s’adresse. Certaines ne sont pas légales, et sont donc moins sécurisées. Quitte à faire ses courses sur les boutiques en ligne, autant que ce soit sur des plateformes réputées. Ces dernières présenteront une large palette de choix, que ce soit en arôme, en style ou en marque.

  • Personnaliser sa cigarette électronique

Que l’on suive une cure de désintoxication ou non, il importe de personnaliser sa cigarette électronique pour un maximum de confort pendant le vapotage. Les revendeurs peuvent donner quelques conseils en la matière. Ce peut être dans la modification du taux de PG/VG ou encore dans la réduction du taux de nicotine, mais surtout dans le choix des arômes des liquides de e-cigarette.

  • Combien investir dans sa cigarette électronique ?

Le premier achat coutera certainement cher Il faudra investir plusieurs centaines d’euros dans la e-cigarette elle-même et quelques euros en plus pour les recharges. Acheter un produit haut de gamme est de mise. Il en va de durabilité de son article de vapotage.

En ce qui concerne les recharges de liquide, elles coutent entre 2 et 10 euros pour un flacon de 10ml sur les plateformes dédiées. Tout dépend de la marque, du taux de PG/VG et de l’arôme. En tout les cas, selon les recherches, une bouteille de 10ml devrait durer plusieurs jours, voire des semaines en fonction des fréquences de vapotage.

Related posts

Effectuer un stage de kitesurf pendant ses vacances

Marie

Présentation du kit de cigarette électronique Aspire PockeX

Laurent