Blog cg975.fr
Image default
Loisirs et Divertissements

Comment le monde du spectacle verra à nouveau le jour et son avenir avec la transition écologique ?

Le développement durable touche presque tous les domaines de la société. Celui du spectacle compte parmi les premières cibles en raison de la pollution environnementale qu’il engendre. Est-il possible donc de réaliser des tournées artistiques sans polluer l’environnement ? Un spectacle écologique est-il envisageable avec des décors à recycler, un parc de matériel technique moins énergivore ? Ou bien faut-il envisager une relocalisation des productions ainsi que de nouveaux modes d’organisation des tournées ?

 

Comment contribuer à un spectacle éco-responsable ?

 

Avant d’apporter les solutions, il convient d’abord de lister les problèmes. En effet, le monde du spectacle enregistre une empreinte carbone élevée en raison de trois soucis majeurs à savoir : les déplacements, la restauration ainsi que le matériel.

 

Si la pollution causée par les déplacements des acteurs du spectacle ainsi que du matériel peut être réduite grâce à des pistes de solution comme la compensation carbone ou encore le travail à distance, voici les solutions apportées aux problèmes de matériel et de restauration.

 

Question restauration, il faut savoir que la nourriture industrielle, les plats rapides ainsi que les aliments sur-emballés sont adoptés en raison de leur praticité. Pourtant, il est possible de manger plus sainement et de préserver en même temps l’environnement grâce à une bonne organisation.

 

Voici donc les solutions à adopter :

  • résider en appartements équipés de cuisine et non à l’hôtel ;
  • privilégier des « riders » éco-responsables ;
  • éviter autant que possible la vaisselle à usage unique et les bouteilles en plastique en privilégiant l’eau du robinet ou les bonbonnes au festival ;
  • s’abonner à des AMAP ;
  • privilégier les cuisines partagées sur les locaux de production ou de résidence.

 

Question matériel, le déplacement technique et des décors, la destruction des matériaux ou encore la consommation énergétique sont pointés du doigt. Par ailleurs, il faut aussi mentionner la mise à benne, le stockage, le déplacement ainsi que la crémation qui représentent des procédures coûteuses. La solution est ainsi de transformer les déchets en ressources. Pour cela, les prestataires, les concepteurs et les producteurs sont concernés.

 

Voici les solutions à adopter :

  • miser sur le travail de lobbying pour l’essor des filières de recyclage ;
  • bien préparer la conception du matériel de la consommation énergétique à la durée de vie en passant par le recyclage des matières ;
  • privilégier les ressourceries et la réutilisation ;
  • choisir de travailler avec des organismes de gestion des résidus et des collectivités éco-responsables notamment dans le cas des spectacles à La Roche sur Yon et des spectacles en Ile de France ;
  • travailler avec des prestataires qui valorisent la démarche environnementale.

A lire aussi

Un parcours cyclable dans le Luberon

rabin

La Labradorite : une pierre aux nombreuses vertus

Tamby

Que mettre au pied du sapin cette année ?

Claude

Quel style vestimentaire adopté ?

Laurent

La trottinette électrique : un moyen de déplacement pratique et tendance

Tamby

Un mentaliste pour vos animations à Paris et région

Miss Tigri