Blog cg975.fr
  • Home
  • Environnement
  • Comment concilier référencement naturel et protection de l’environnement ?
Actualites et Medias Annuaires et Referencement Commerce et Economie Economie et Finances Environnement Informatique et Internet

Comment concilier référencement naturel et protection de l’environnement ?

référencement naturel et écologie
Rate this post

Les conséquences du dérèglement climatique étant désormais incontestables, nombreuses sont les initiatives qui sont prises afin de préserver l’environnement. C’est le cas notamment dans les secteurs du bâtiment et du transport. Si les efforts entrepris sont louables, l’on constate cependant qu’ils ne s’étendent pas, ou alors très peu, au secteur du numérique. Pourtant, disons-le sans langue de bois, le SEO a un impact environnemental non négligeable ! Comment cela est-il possible ? Existe-t-il des actions qui peuvent permettre d’agir en faveur de la protection de l’environnement tout en améliorant son référencement ? Nous nous penchons sur le sujet dans cet article.

Référencement et pollution, ce qu’il faut savoir

Il est largement admis que la démocratisation et la vulgarisation du digital contribuent à la protection de l’environnement. À titre d’exemple, les sites e-commerce donnent la possibilité aux consommateurs d’obtenir des renseignements sur différentes offres sans avoir forcément à se rendre sur place. Ceci a pour conséquence de réduire l’utilisation des véhicules pour les courses et par voie de conséquence les émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, le secteur du numérique en général et celui du référencement web en particulier n’est pas non pollueur ! Trois éléments pour vous en convaincre.

L’ordinateur, l’outil incontournable du référenceur

C’est basique, mais vrai. Lorsque l’on travaille à bien positionner des pages web dans le classement de Google l’on se sert nécessairement d’un ordinateur. Il peut en effet être difficile pour un référenceur SEO d’être efficace sans cet outil. Or, dans la mesure où un ordinateur consomme de l’électricité, il participe à la pollution de l’environnement bien plus que vous ne pouvez l’imaginer. Ceci est d’autant plus vrai lorsque l’électricité qui permet de recharger l’appareil provient d’une énergie fossile. Par ailleurs, les composants utilisés pour la fabrication de ces machines dont on ne peut se passer sont parfois non-recyclables.

La production de contenu, le cœur du métier du référencement

Dans la course au meilleur positionnement dans les résultats des moteurs de recherche, les professionnels du secteur du référencement produisent du contenu. Considérant qu’il faut publier des tonnes de contenus pour convaincre Google du niveau d’expertise d’un site, certains font le choix de miser sur la quantité.

Dans cette logique l’agence SEO va produire des textes pour quasiment toutes les pages du site dont il a la gestion, avec pour principal objectif celui de booster l’indexation de quelques unes de ces dernières. Ce procédé appelé black hat par opposition au white hat consiste à s’adresser en priorité aux algorithmes et robots des moteurs de recherche. La conséquence ? Les internautes mettent plus de temps à trouver l’information dont ils ont besoin, ce qui engendre une pollution qui n’aide pas à favoriser la protection de l’environnement.

Pour mieux comprendre cet aspect polluant du référencement SEO, en un clic pour effectuer une recherche vous consommez presqu’autant qu’une ampoule restée allumée pendant environ soixante minutes. S’il faut cliquer plusieurs fois notamment sur les liens intégrés aux articles imaginez l’énergie consommée et les retombées sur l’environnement.

L’impact des serveurs et data centers

Si l’on s’en tient aux chiffres publiés il y a quelques années par le journal en ligne Le Figaro, il existerait environ 45 millions de serveurs dans le monde. Fonctionnant en continu et ayant besoin d’une climatisation massive pour refroidir, ils sont particulièrement énergivores. S’agissant particulièrement de Google, avec plus d’un million de serveurs répartis dans le monde sa voracité énergétique atteint des sommets.

Le sujet étant particulièrement préoccupant, afin de pallier à la situation et œuvrer à la protection de l’environnement le géant américain a créé en 2007 une fondation finançant les projets dans les domaines notamment de l’énergie solaire. S’il peut être difficile pour les experts du référencement naturel de suivre l’exemple de Google, il existe d’autres moyens de favoriser l’écologie numérique afin d’amoindrir l’impact du SEO sur l’environnement.

A lire aussi

Comment se constituer un fichier email efficacement ?

rabin

Petits commerces : pourquoi contacter une agence digitale à Lyon ?

Marie

Bien avoir une connexion internet au meilleur prix sur son portable au Québec

Tamby

Guide pratique sur l’élagage d’arbre

Tamby

3 raisons de confier l’organisation de sa soirée d’entreprise à un professionnel

Marie

Objets publicitaires: outils incontournables pour les entreprises

yohan