Blog cg975.fr
  • Home
  • Auto Moto
  • Débridage de vélo électrique, méthodes et conséquences
Auto Moto

Débridage de vélo électrique, méthodes et conséquences

Rate this post

Débrider un VAE est une pratique courante chez les adeptes de la grande vitesse à vélo. L’opération peut être réalisée soi-même avec quelques outils de bricolage ou un équipement dédié. Elle doit être suivie de plusieurs modifications pour optimiser la durée de vie de la bicyclette. Des précautions devront aussi être prises lors de son utilisation.

Peut-on aller plus vite qu’à 25km/h avec un VAE ?

La réponse est oui même si, en principe, le vélo électrique ou VAE ne peut légalement excéder 25km/h. Tout comme les speed bike, avec lesquels il ne faut pas les confondre, ce type de bicyclette est aussi équipé d’un dispositif de bridage de la vitesse empêchant le cycliste de dépasser cette limite.

Or, les moteurs de 250 watts des VAE peuvent tout à fait leur permettre d’aller plus vite et d’atteindre facilement les 50km/h, les plus performants peuvent même aller au-delà. Un débridage permet de passer outre la limitation de vitesse et de profiter pleinement de la puissance du moteur. Cet acte ne sera toutefois pas sans conséquence.

Comment effectuer le débridage ?

Le système de limitation surveille la vitesse à partir du nombre de rotations de la roue arrière grâce à un aimant relié à un capteur et un dispositif de contrôle. Dès que le vélo roule au-delà de 25km/h, l’assistance du moteur stoppera net. Le débridage est une procédure destinée à tromper le contrôleur pour éviter l’arrêt du moteur. Débrider son vélo électrique est une opération délicate, mais que tout bricoleur avisé peut effectuer.

La méthode manuelle consiste à déplacer l’aimant au niveau du pédalier. Celui-ci tourne moins vite que la roue et le contrôleur tiendra compte de ses rotations au lieu de celles du pneu. Il est aussi possible de ne détacher que le câblage du capteur. Cependant, l’utilisation d’un kit de débridage représente également une alternative de choix, d’autant plus que les procédés manuels ne sont pas efficaces sur tous les modèles de VAE.

Les conséquences du débridage

Il est utile de rappeler ici que le débridage de vélo électrique est illégal. De ce fait, une fois que vous aurez réalisé cette opération, vous ne pourrez plus rouler sur les voies publiques et les pistes cyclables. En cas d’accident ou si vous vous faites contrôler par les autorités, vous risquez de lourdes sanctions. Vous pourrez toutefois profiter des nouvelles performances de votre bicyclette sur les routes privées et les chemins de campagne.

Par ailleurs, le débridage va affecter le fonctionnement de quelques éléments de votre vélo. Déjà, la batterie va s’user plus vite. Vous aurez peut-être à changer des pièces comme le plateau (pour pédaler plus vite) et la chaîne ou encore la fourche (mettre un modèle plus résistant). Enfin, les modifications que vous aurez effectuées entraîneront l’annulation de la garantie de votre VAE.

A lire aussi

Satisfaire ses besoins en transport routier grâce aux services d’un commissionnaire expert

Ines

Tout connaître des motos à 3 roues

robert

Maintenez votre automobile en excellent état avec des spécialistes en réparation mécanique

Nathalie

Faire son duplicata du permis de conduire en ligne

yohan

Les avantages d’une location de voiture

yohan

Ces bonnes raisons d’installer un GPS sur sa moto

sophie