Blog cg975.fr
  • Home
  • Environnement
  • Elagage d’arbre : tout savoir sur la taille de fructification, l’émondage et l’écimage
Environnement

Elagage d’arbre : tout savoir sur la taille de fructification, l’émondage et l’écimage

Rate this post

L’élagage d’un arbre est une des interventions essentielles à son bien-être. La règle est de tailler tous les 2 ans pour les jeunes sujets de moins de 10 ans, tous les 5 ans pour ceux qui sont âgés de 10 à 20 ans puis chaque décennie quand leur âge dépasse les 20 ans. Il existe plusieurs types d’élagage d’arbres. Comment choisir la taille la plus convenable ?

Écimage

Ce procédé consiste à supprimer la partie supérieure de l’arbre et de réduire la prise au vent. Il se pratique particulièrement sur les conifères. En fait, dès que la cime d’un feuillu est retirée, sa silhouette n’est plus plaisante. Tout au long de l’opération, vous devez accorder une importance particulière à l’ampleur de l’écimage. Il est conseillé d’éliminer un tiers de hauteur au maximum et sur un diamètre d’environ 15 cm. En d’autres termes, vous devez couper une dimension équivalente au tiers de la hauteur du tronc. L’écimage vise à offrir une forme soignée à l’arbre pour embellir votre espace vert. Afin de garantir un meilleur résultat, il est judicieux de faire appel à cet élagueur dans le 62 qui est un expert dans ce domaine. Il se chargera d’ôter les branches latérales hautes de manière à faire réapparaitre une forme de cône à l’arbre. Pa la suite, les branches qui repousseront seront harmonieuses et auront une apparence plus correcte. L’écimage est à prévoir tous les 5 ans. Mieux vaut intervenir de juin à décembre s’il ne fait pas un temps caniculaire.

Taille de fructification

Cette technique se pratique sur des arbres fruitiers. Elle consiste à optimiser les récoltes en grande quantité et de qualité supérieure. Cette opération consiste à couper les branches avec des bourgeons à bois. Le but est d’enlever les parties malades, les branches trop hautes et les parties endommagées. Elle doit se faire périodiquement parce qu’un arbre fruitier non taillé depuis plus de 20 ans doit subir une taille de réhabilitation. Il faut sélectionner et réduire méticuleusement les feuilles pour enlever les rameaux ayant des bourgeons à bois. Tâchez de laisser les branches ayant munies de bourgeons à fleurs parce qu’ils deviendront des fruits. La taille de fructification demande de l’expérience ainsi qu’un savoir-faire particulier. L’intervention d’un élagueur sera donc appréciée. Il vous débarrassera des parties trop hautes ou inaccessibles pour la cueillette de fruit. Il enlèvera également les branches croisées, déformées ou malades.  La meilleure période d’intervention sur tous les arbres fruitiers est l’automne exceptée le cerisier qui est vulnérable au coup de soleil.

L’émondage

Aussi appelé taille têtard, l’émondage concerne l’enlèvement des branches ainsi que des charpentières. A cet effet, seul le tronc va rester. Cette taille change complètement la silhouette de l’arbre et abaisse sa dimension. Ainsi, attendez-vous à des parties verticales une fois que le printemps arrive. Pour les branches ayant plus de 20 cm de diamètre, elles doivent subir un abattage. En fait, cette opération est uniquement envisageable pour les jeunes arbres et il faut l’effectuer tous les 5 ou 10 ans. Dans ce type de travaux d’élagage, il est possible de créer de nouvelles têtes de chat en coupant chaque charpentière à sa mi-hauteur. Il est essentiel de noter que l’émondage se pratique généralement dès la chute des feuilles et ne s’adapte pas aux conifères. Cependant, il faut favoriser les essences ayant une forte régénération telle que les frênes et les platanes.

A lire aussi

La vérité sur les brosses à dents en bambou

yohan

Emballages biodégradables : quels enjeux pour la planète ?

Marie

Élagage d’arbre:quels sont les avantages?

Tamby

Guide pratique sur l’élagage d’arbre

Tamby

Pourquoi engager un élagueur ?

Tamby

Zoom sur les travaux d’élagage d’arbre?

Tamby