Blog cg975.fr
Commerce et Economie

Pourquoi le whisky japonais coûte si cher ?

Rate this post

Si vous êtes amateur de whisky, vous avez certainement remarqué l’arrivée d’un nouvel entrant. On connaissant l’Ecosse et l’Irlande pour la qualité de sa production mais personne ne s’attendait à voir le Japon se positionner d’emblée comme un concurrent redoutable. A tel point que les whiskies japonais remportent les prix les plus prestigieux année après année. Le meilleur whisky du monde est japonais, et cela fait bien enrager les écossais.

Alors forcément vous avez vous aussi envie de goûter à ce breuvage dont tout le monde parle. Mais quand on voit le prix de certaines bouteilles, ça fait cher la gorgée. Pourquoi le whisky japonais est si cher ? Pour cela, il faut se replonger un peu dans son histoire.

Cela fait environ un siècle que le Japon produit du whisky. Si au début il s’agissait de produire un équivalent de whisky écossais, les recettes et la distillation s’est progressivement affinée vers quelque chose de plus subtile.

Dans les années 70, le whisky est devenu à la mode. Symbole de réussite sociale, boisson préférée des salarymen après leur journée de travail au service de leur entreprise. C’est le premier âge d’or du whisky japonais, celui où l’on offrait des bouteilles pour épater.

Pourtant cela n’a pas duré, et les japonais ont progressivement commencé à lui préférer la bière ou encore le saké. Ce fût un moment de trouble et de crise, le whisky japonais était boudé et les distilleries ont fortement réduit leur production. Certaines ont même fermé.

Cela aurait pu être la fin, on aurait pu oublier tout simplement que le Japon était producteur de whisky. Mais c’était sans compter la détermination des deux marques emblématiques que sont Suntory et Nikka. Plutôt que de continuer à distiller de grands volume d’un whisky de qualité moyenne, elles ont plutôt misé sur la qualité. Produire mois, mais plus adapté à ce que veulent les japonais.

Serait-ce un coup de chance ? Ce qui était adapté au palais subtile des japonais l’était aussi pour le reste du monde. Et au début des années 2000, un whisky japonais a été élu meilleur whisky du monde, faisant ainsi un pied de nez aux écossais.

Tous les regards se sont braqués vers l’archipel nippon, tout le monde voulait goûter ce whisky. Après la crise, le whisky japonais traverse une période de pénurie. En effet, plusieurs distilleries ont fermé, les autres ont fortement réduit la production. Et les stocks ne permettaient pas de subvenir à la demande importante.

Le résultat fût sans appel : les prix se sont mis à flamber.

Car pour faire un whisky de 15 ans d’âge… Il faut 15 ans ! Il va donc falloir quelques années pour refaire les stocks et ainsi avoir du volume pour contenter tout le monde. D’ici là, il va falloir accepter que le bon whisky japonais est cher.

Related posts

Comment se déroule la procédure de liquidation d’une SASU?

Miss Tigri

3 raisons de confier l’organisation de sa soirée d’entreprise à un professionnel

Marie

Acheter en ligne, les bases pour acheter en toute sécurité

Laurent