Blog cg975.fr
Image default
Immobilier

Comprendre le fonctionnement d’une SCPI fiscale

Acheter non pas des biens immobiliers physiques (appartement, logement), mais plutôt des parts de bien auprès d’une société détenant une dizaine ou une centaine d’immeubles de tout genre, tel est le principe de l’investissement en pierrepapier. L’une des variantes les plus sollicitées de nos jours par les investisseurs français, l’achat des parts en SCPI fiscale, une option qui vous donne accès à des dispositifs de défiscalisation intéressants…

 

Ce qu’est une SCPI fiscale

 

Tout comme les OCPI, les SCPI ou Société Civile de Placement immobilier appartiennent à l’investissement en « pierrepapier ». À cet effet, en investissant dans une SCPI fiscale, vous n’achetez pas un bien immobilier, mais des parts de la société qui gère un parc immobilier constitué de plusieurs immeubles. En d’autres termes, vous devenez officiellement associé de la société de gestion. Ce type de financement présente tout un lot d’avantages : mutualisation de risque, ticket d’entrée facilement accessible à tous, simplicité de gestion…

On distingue plusieurs types de SCPI fiscale correspondant à des profils spécifiques : SCPI Malraux, SCPI Pinel, SCPI Monuments historiques. Les SCPI Malraux investissent dans l’immobilier ancien en vous proposant un taux de défiscalisation important sur les impôts correspondant à votre placement. Les SCPI Pinel quant à eux, sont des sociétés de placement fiscales qui investissent dans l’immobilier neuf. En investissant dans une SCPI fiscal Pinel, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt entre 12 et 21 % en fonction de la durée de votre placement. Actuellement, le gouvernement français encourage l’investissement en SCPI Monument historique pour valoriser les patrimoines nationaux.

 

Est-ce réellement rentable d’investir dans une SCPI fiscale ?

Selon http://www.defiscalisation-fcpi.fr/, l’investissement en SCPI fiscale vous procure bien des avantages, mais à condition de respecter certaines conditions. Premièrement, sachez que ce type d’investissement n’est rentable que sur le long terme, sur 10, 12, 15, voire 30 ans pour que les frais relatifs au placement connaissent un réel amortissement, prélevés au moment de la souscription.

Ensuite, il est bon à savoir que les SCPI fiscales ne représentent pas un placement liquide. À cet effet, si vous pensez revendre vos parts à l’avance, cela pourrait vous coûter cher et vous perdrez tous les bénéfices que vous aurez dû obtenir à l’issue de la défiscalisation de votre placement.

A lire aussi

Investissement LMNP : les avantages

sophie

Le suivi de chantier : une tâche complexe

Franck

Propriétés viticoles à vendre : qui sont les acheteurs ?

Tamby

Est-ce une bonne idée d’investir son capital dans un centre d’affaires immobilier ?

Laurent

Taux d’un prêt immobilier

yohan

Constructeur de maison individuelle, quels critères de choix ?

Journal