Blog cg975.fr
Image default
Sciences et Technologies

Sécurité dans les centrales nucléaires : rien n’entre, rien ne sort

Les centrales nucléaires sont des milieux particulièrement délicats dans lesquels la sécurisation des personnes, des équipements et des lieux doit faire l’objet de précautions efficaces. Tout comme l’accès des personnes, l’entrée ou la sortie d’objets et de substances potentiellement dangereux doit être soigneusement surveillée. L’objectif étant d’éviter des accidents et des catastrophes nucléaires.

Des mesures de sécurisation strictes

Interdire l’introduction d’objets et de substances qui n’ont rien à faire dans une CNPE constitue la raison d’être principale de la gestion des risques FME (pour Foreign Material Exclusion ou Exclusion de corps ou de produits étrangers). Cette tâche comprend aussi la surveillance des installations et les machineries dans lesquelles peuvent se retrouver par accident des choses qui peuvent entraver leur fonctionnement ou mettre en danger l’ensemble des infrastructures et du personnel.

Enfin, il s’agit également d’éviter la perte d’outils et de matériel au sein même de la centrale et de mettre en place un système de suivi du mouvement de chaque instrument. A noter que le FME s’apparente au FOD (Foreign Object Damage ou Foreign Object Debris) du secteur de l’aviation.

Une gestion optimale de l’outillage

Parmi les éléments qui se retrouvent le plus souvent au cœur des problèmes FME figure l’outillage. Le matériel utilisé sur les installations doit toujours être en parfait état afin d’éviter qu’ils se brisent ou que certaines parties se détachent et que des débris tombent dans des endroits où ils peuvent causer des accidents.

Par ailleurs, il est également primordial de garantir la sécurité des outils en tous lieux, surtout lors des travaux en hauteur ou dans des positions complexes où les instruments peuvent tomber. Le matériel porté par les opérateurs (harnais, ceintures et mousquetons, EPI, etc.) doit pouvoir empêcher les chutes et limiter les risques d’accidents corporels et matériels sur les personnes et les équipements ainsi que les machines qui se trouvent en bas.

L’importance d’une prise en charge efficace du FME

Un boulon, une clé, des morceaux d’outils cassés qui se retrouvent par accident dans des mécanismes délicats au sein d’une installation nucléaire peuvent causer des dégâts considérables et mettre en danger toute la centrale et son contenu (humains et matériels). Sinon, ce type d’incident peut conduire à l’arrêt momentané plus ou moins long des activités et à des dépenses faramineuses.

Outre les réparations coûteuses, les moyens à déployer pour chercher un outil égaré ou en récupérer un inséré dans une structure complexe peuvent aussi être onéreuses que fastidieuses et chronophages. La gestion des risques FME devra de ce fait faire l’objet d’une stratégie adaptée aux différentes contraintes et exigences des milieux nucléaires : contrôle, signalisation, inventaire fréquent pour les outils et matériels de travail, fermeture ou contrôle d’accès aux zones sensibles, etc.).

A lire aussi

Pourquoi opter pour des semelles chauffantes ?

yohan

Comment choisir un PC portable gamer ?

rabin

Les avantages de la cafetière Dolce Gusto

rabin

Moulages élastomères : quelques précautions d’usage

Franck

Comment avoir plus de likes youtube?

yohan

Le robot de trading : est-ce vraiment nécessaire sur le marché des changes ?

Ines