Blog cg975.fr
Image default
Maison et Jardin

Bûche densifiée à Alès : composition et fabrication

Désormais, de plus en plus de particuliers optent pour la bûche densifiée à Alès, car elles répondent parfaitement aux problématiques de l’utilisation du chauffage au bois en ville. De plus, elles disposent d’une identité écologique. Voilà pourquoi les particuliers se satisfont des nombreux atouts de ce mode de chauffage, malgré son coût assez élevé par rapport à une bûche classique.  Mais, avant de s’aventurer dans l’achat des bûches compressées, savez-vous quels sont ces principaux constituants et comment sont-elles produites ? Décryptage.

Les principaux composants de la bûche densifiée à Alès

La bûche densifiée à Alès provient de la 1ère transformation du bois. Autrement dit, la bûche compressée vient directement des scieries. Par conséquent, elle ne renferme aucun liant, ni additif, lui donnant sa qualité 100% naturelle, qui est son premier atout. Vue que ce combustible recycle tous les déchets des scieries, il empêche les pertes de matières premières. De ce fait, cela justifie déjà sa qualité écologique. D’ailleurs, la bûche compressée est une excellente alternative aux combustibles fossiles.

Le mode de fabrication des bûches compressées

À l’inverse des bûches classiques venant d’arbres coupés, les bûches densifiées sont fabriquées à partir des déchets de bois, notamment des copeaux et des sciures obtenus lors de la création de meubles industriels. Après leur broyage, leur compactage et leur séchage sous haute pression, ces débris se transforment en bûche densifiée à Alès. Grâce à cette technique, on recycle intelligemment les débris inutiles pour l’industrie. Étant donné qu’elle mise sur le recyclage et la réutilisation, la bûche compressée bénéficie d’une renommée écologique, en totale harmonie avec les enjeux de cette génération et les missions de la transition énergétique concernant la valorisation et la réutilisation.

Un combustible respectueux de l’environnement

La composition de la bûche reconstituée est identique à celle d’une matière 100% naturelle. À l’inverse des combustibles fossiles, surtout le charbon, le gaz et le fioul, la combustion de la bûche compressée n’augmente pas la quantité de CO2 située dans l’atmosphère, et in fine, n’accroît pas l’effet de serre. En outre, comme la gestion des forêts se réalise d’une manière durable, elles reviennent dans le cycle naturel du carbone, et donc, ne favorisent pas la production de l’effet de serre. À titre d’information, toutes les essences de bois s’emploient pour produire de la bûche compressée, aussi bien les bois reconstitués que les bois comprimés. Toutefois, les propriétés des bûches reconstituées varient en fonction de sa matière première : résineuse ou non.

A lire aussi

Démarches administratifs à effectuer avant et après avoir déménager

yohan

Qu’est-ce que le lit escamotable ?

Tamby

Comment calculer son volume de déménagement à Paris (75) ?

Nathalie

6 étapes efficaces pour la mise en place de votre nouvelle toiture

Tamby

Pourquoi embaucher un professionnel pour la détection des fuites de plomberie

yohan

Fosse septique bouchée : astuces pour réparer

rabin