Blog cg975.fr
Image default
Sante et Beaute

Des conseils avant de faire un implant fessier

Vous jugez vos fesses trop petites ou trop plates. Et malgré les séances de gymnastique pour les raffermir, rien n’a vraiment changé. Soyez sans crainte. Il existe un moyen pour avoir des fesses de rêve : la pose d’implants fessiers. Cette chirurgie esthétique s’adresse aux fesses peu développées et aux fesses plates dus à un amaigrissement. Mais comme toute chirurgie, elle comporte des risques. Et avant de vous lancer, il y a certains points que vous devez de connaitre.

A savoir sur l’implant fessier

La pose d’implants fessiers a pour but d’augmenter le volume de la portion supérieure de la fesse au moyen de prothèses remplies de gel silicone mises en place dans le muscle grand fessier. Avant l’intervention, vous rencontrerez votre chirurgien lors d’une consultation pendant laquelle il vous donnera tous les détails à propos de la procédure.

Comment se déroule la pose des implants fessiers ?

Les implants fessiers sont insérés à travers une incision verticale faite entre les deux fesses. Ils sont ensuite placés sur le dessus ou légèrement en dessous du plus grand muscle dans les fesses. L’intervention dure environ 1h30 minutes.

Les risques

Ce genre de chirurgie comporte des risques pour la santé. Vous avez les dommages aux nerfs ou aux muscles dans les fesses, les infections. Il peut également y avoir des risques liés à l’apparence : une rupture de l’implant ou un implant fessier déplacé. Au début, il peut arriver que vous ayez la sensation désagréable d’être assise sur un objet plutôt que de ressentir l’implant comme faisant partie de votre corps.

Coût de l’opération

Si vous prévoyez faire recours à ce genre de chirurgie, il vaudrait mieux avoir une bourse bien garnie car elle coûte chère. Le prix de la pose d’implants fessiers revient entre 5 000 et 6 000€ et elle ne bénéficie d’aucune prise en charge. En plus l’opération devra être renouvelée car les implants ont une durée de vie de 10 à 15 ans.

Précautions à prendre avant l’opération

Pour une pose d’implants réussie, vous vous devez de prendre certaines précautions. Ainsi si vous êtes fumeur, il est conseillé d’arrêter cela à environ 1 mois de l’opération et durant toute la période de cicatrisation en raison du risque de nécrose de la peau et de problèmes de cicatrisation. Les aspirines et anti-inflammatoires sont déconseillés dans les 10 jours qui précèdent l’intervention. Pensez à prendre une douche de Bétadine la veille au soir en insistant sur la zone qui va être opérée. Ceci permettra de limiter les infections. Vous devez également rester à jeun à partir de minuit, c’est-à-dire rien manger, rien boire et surtout rien fumer. Sachez que vous serez très fatiguée après l’opération. Pensez donc à organiser votre retour à la maison : course, ménage, etc.

 

Vous souhaitez avoir des fesses au galbe parfait et vous les voulez dans un laps de temps relativement court, vous avez la solution : la pose d’implants fessiers. Elle est néanmoins beaucoup plus risquée que les méthodes naturelles. Il est recommandé aussi d’éviter les cliniques qui pratiquent des prix d’implants fessiers trop bas. De même, il faut respecter les consignes du chirurgien concernant la reprise des activités. Cependant, les informations fournies plus haut vous aideront sûrement à décider si vous franchissez ce cap ou pas.

 

 

A lire aussi

Les différentes méthodes de médecine esthétique

Franck

Tout savoir sur le livre écrit par Sylvie Beljanski

yohan

Tout savoir sur l’épilation au laser

yohan

Ce qu’un podologue peut faire pour vous

Seb

Épilation laser : une méthode accessible à tous ?

Franck

Le coaching holistique pour hypersensible

Marie