Blog cg975.fr
Image default
Juridique et Droit

Les missions du service juridique

Les tâches du service juridique définissent ses rôles principaux, chacun étant divisé en sous-tâches. Jetons un coup d’œil au champ d’application des forces des employés des services juridiques.

1. Garantir l’état de droit dans les activités de l’organisation, la protection de ses droits et intérêts

Le rôle d’un avocat est de contrôler la légalité de toutes les actions, décisions, contrats, déductions fiscales. Le revers de la médaille, c’est lorsqu’un juriste ordinaire dit en réponse à la tâche fixée par le client/client/employeur : « C’est impossible en vertu de telles ou telles lois.

Cependant, l’employeur n’est pas intéressé par la légalité, il a besoin d’une solution au problème, donc un spécialiste qualifié et compétent cherchera des options qui malheureusement, sont parfois effectivement illégales. Et cela relève déjà de la responsabilité de l’employeur, qu’il doit apprendre d’un avocat.

Les subtilités de la protection des droits et intérêts de l’organisation. Un avocat de toutes les manières qui ne contredisent pas le Code doit protéger les intérêts de son client, client, employeur. Mais il y a deux aspects importants auxquels on ne prête pas toujours attention :

Un avocat expérimenté doit toujours anticiper les développements. Cela signifie que lors de l’analyse d’une transaction ou du texte d’un accord, de la constitution d’un groupe de sociétés, de l’achat d’actions, de l’entrée en tant que participant dans une autre entité juridique, il analyse chaque étape de la transaction ou de la clause de l’accord du point de vue  » Et qu’est-ce qui se passerait si … ». « Que se passera-t-il si les marchandises ne sont pas livrées ? » Les avocats répondent souvent à ces questions après la signature du contrat et la survenue d’une situation critique. L’organisation du travail du service juridique joue un rôle important dans sa prévention. Le chef de service et ses subordonnés doivent tout analyser à l’avance.

L’avocat doit gérer les risques juridiques. C’est une condition préalable à la gestion et à l’organisation du travail du service juridique. Et le leader doit commencer par lui-même. De plus, cette compétence est désormais portée au niveau législatif : à partir de 2020, une nouvelle norme entrera en vigueur dans la loi sur les sociétés par actions, obligeant à disposer d’un service d’audit interne dans les sociétés anonymes publiques. Ce service traitera des risques juridiques. Bien sûr, il existe des contreparties qui ont déjà développé une réputation et il est plus facile de travailler avec elles. Mais avec des contrats de gros montants, il vaut mieux prévoir le pire à l’avance pour éviter les ennuis.

2. Fournir des moyens juridiques pour la préservation des biens, maintenir et développer la culture juridique de l’organisation

L’absence de l’habitude de penser dans un cliché est l’une des compétences clés d’un avocat. La tâche d’assurer la sécurité des biens, de maintenir et de développer la culture juridique d’une organisation exige justement une telle approche. Avec l’immobilier, des questions controversées surgissent souvent : si le délai de prescription expire, il n’est plus possible de contester la transaction. C’est là que la capacité de rechercher de nouvelles voies est utile. Si vous avez des questions, veuillez  contacter avocat Tunisie .

A lire aussi

Généralité sur le divorce et consentement mutuel

Claude

Guide pour comprendre ce qu’est une SAS

Claude

Quelques astuces pour simplifier le processus de demande de visa

Marie

Consultation juridique en ligne : quand et comment en bénéficier ?

Tamby

Avocat de la famille : demandez de l’aide auprès de votre avocat !

Franck

Comment réagir à la suite d’un accident de la route quand la victime présente des préjudices corporels ?

rabin