Blog cg975.fr
Image default
Maison et Jardin

Travaux d’élagage : tout savoir sur la taille des résineux

Au même titre que les autres végétaux de notre jardin, nos arbres nécessitent des soins réguliers. Parmi les travaux d’entretien à prévoir figure leur élagage. Ce dernier est effectué en tenant compte de l’espèce de l’arbre qui en fera l’objet. En effet, toutes les plantes ne se taillent pas de la même façon. Dans cet article, nous allons surtout aborder les points essentiels à connaître sur la taille des résineux. Découvrez !

Que faut-il absolument connaître sur la taille des résineux ?

Avant toutes choses, rappelons que les résineux ou les conifères font partie de la famille des sapins. Ces arbres sont qualifiés de résineux, car ils produisent une importante quantité de résine sur leur écorce.

Comme les autres variétés d’arbres, les résineux devront être élagués régulièrement pour restreindre leur développement. En principe, la taille implique l’enlèvement des branches mortes, malades et abimées. Elle a comme effet de densifier le feuillage de l’arbre qui en fait l’objet. Néanmoins, elle ne doit en aucun cas modifier son port naturel.

En outre, les travaux d’élagage sont entrepris à mesure de deux fois par an sur les résineux. C’est surtout le cas des haies. Ils sont de préférence réalisés en automne ou en hiver. Les pertes de résines sont moindres au cours de ces périodes.

Bon à savoir : Il est difficile de récupérer une haie de conifères contrairement à une haie de feuillus. Les nouvelles pousses prennent du temps à se former sur les vieux bois. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas couper les bois âgés de plus de 2 ans. Malgré cela, il y a des variétés de résineux (ex. : l’if et la pruche) moins vulnérables aux tailles plus drastiques. Dans tous les cas, il est conseillé de confier la taille de ces variétés d’arbres à un élagueur professionnel.

Quelles sont les techniques de taille utilisées lors de l’élagage des résineux ?

On distingue principalement quatre (4) façons de tailler les conifères. En l’occurrence, il s’agit du :

  • Du port ou semi-libre : C’est une taille raisonnée qu’on utilise pour que le résineux puisse reformer une flèche. Cette technique prévient la formation de deux têtes et le dépérissement de l’arbre.
  • De la conduite en fûts : Les élagueurs professionnels se servent de cette méthode dans le cadre de la gestion forestière.
  • De la forme architecturée : elle est relative à l’art topiaire. Elle permet sculpter les conifères pour leur donner diverses formes (ex. : formes géométriques, humaines, etc.).
  • De la conduite en haie : Elle est appliquée sur les thuyas et les faux cyprès.

Comme vous pouvez le constater, les techniques de taille à mettre en œuvre dépendent des variétés de conifères. Ainsi, il est conseillé de faire appel à cet élagueur expérimenté pour savoir laquelle convient à vos plantes.

Pour résumer, les conifères et les résineux ont besoin d’être taillés périodiquement. C’est un moyen de mieux contrôler leur expansion. En outre, la taille contribue à leur bien-être, à condition qu’elle soit correctement réalisée. Il faut savoir qu’il existe autant de techniques de tailles qu’il y a de variétés de résineux. Pour éviter d’endommager les plantes, il est donc conseillé de laisser leur élagage aux soins d’un spécialiste en arboriculture comme l’élagueur.

A lire aussi

Quels sont les avantages d’un matelas en latex naturel ?

Tamby

Embaucher un jardinier à domicile : les avantages insoupçonnés

Tamby

Comment éviter le problème de gel ?

yohan

Comment bien choisir son salon de jardin ?

Journal

Comment éradiquer les algues rouges sur sa façade de maison?

Tamby

Comment trouver une Fuite d’eau derrière placo ?

yohan